750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 10:18

1°) Tout d’abord, à quelle date avez-vous quitté le CFA Branly ?

 

Fin Août 2007

 

2°)  Quelle (s) formation(s) avez-vous préparé(es) et quel(s) diplôme(s) avez-vous obtenu(s) ?


-BEP Hôtellerie restauration, Obtenu

-BP Hôtellerie restauration, Obtenu.


4°) Avez-vous fait des saisons après votre départ du CFA ? Si oui, combien de temps (mois ou années) et qu’est ce que ça vous a apporté professionnellement et humainement ?

 

- Saison d’hiver dans les Pyrénées (6 mois)

Contacts et paysages formidables.

 

-  En ce moment CDI depuis 2 ans sur la côte

À Saint Jean de Mont.

 

6°) En 2009, Quel poste occupez vous ? Avez-vous des responsabilités, êtes-vous responsable d’entreprise ?


- Responsable de salle, équipe de 5 à 7 personnes l’été.

- Responsable du restaurant l’hiver.


7°)  Êtes-vous globalement satisfait de votre parcours professionnel ?


- Oui très !

 

 8°) Si vous aviez la possibilité de « recommencer votre scolarité » referiez vous la même formation à Branly ?

 

- Oui, avec les mêmes professeurs !

- D’ailleurs j’ai encouragé mon frère à faire ces études au CFA Edouard Branly.



9°) Si vous devriez résumer en quelques lignes ce qui fait un bon serveur/ un bon cuisinier, que diriez vous ?


Un bon serveur est une personne qui aime son travail et qui est motivé, rapide, efficace, aimable et souriant avec la clientèle, et surtout travailleur.

 

10°) Avez-vous un message que vous souhaiteriez transmettre aux apprentis présent actuellement chez nous ?

 

 Respecter les professeurs et écouter leurs conseils .

 

 

 

J’en profite pour passer un petit bonjour à tous les professeurs du CFA.

 

 

Mr Pétremanne  Jean-Marie

 

Session BP 2007

  

 

 

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 10:02
Wendy est apprentie en première année de CAP cuisine, elle suit ses cours pendant 13 semaines par année scolaire au sein de l'UFA Branly à la Roche sur yon. Un article lui a été consacré dans le journal Ouest france.

Spécial avenir

Avoir une apprentie implique une rigueur qui n'est passans déplaire à Ingrid Roncy, restauratrice à La Parée.

« Quand on choisit à 16 ans la cuisine et qu'on s'y tient, il y a de grandes chances pour qu'on fasse carrière. » Ainsi parle Ingrid Roncy. Sur la Corniche de la Parée, elle mijote et concocte pour une clientèle déjà gastronome au Ti Lou.

Depuis l'été, cette chef de cuisine au parcours affirmé se réjouit d'être aussi formatrice. « Au départ, je ne l'envisageais pas car c'est assez contraignant, mais Wendy a tellement insisté que sa motivation m'a convaincue... »

Wendy, c'est l'apprentie. À 16 ans, elle sait ce qu'elle veut. Le métier est exigeant et ça lui convient. « Dans un premier temps, il faut leur faire comprendre qu'il ne suffit pas de cuisiner », explique encore Ingrid Roncy. L'hygiène, la tenue vestimentaire, le ménage, l'ordre, la régularité : « Il y a beaucoup de petits travaux, d'automatismes et de bonnes habitudes à inculquer, qui font partie du métier autour de la cuisine. »

Pour la patronne, « il y a pas mal de contraintes, mais ça vaut le coup. Sans compter que moi-même, ça m'oblige à être exemplaire tous les jours. Et ça, c'est bien aussi. »

La jeune apprentie a des horaires adaptés, mais ne peut faire plus de 36 heures par semaine, ni finir sa journée après 22 h.

Au Ti Lou, où le premier menu à 18,50 ? est déjà travaillé, elle apprend une cuisine élaborée en plus d'une semaine mensuelle de cours suivie au lycée Branly de La Roche-sur-Yon.

 

Article paru dans le journal ouest france du samedi 28 Novembre 2009.

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 15:39
DATES A RETENIR


Les soirées sur le thème de Noël
au restaurant d'application du CFA en Décembre



A cette occasion, les apprentis BP et leurs professeurs vous accueilleront pour un repas de fête!!!











Partager cet article
Repost0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 15:19

Vous pouvez depuis la semaine dernière,
profiter de l'exposition sur le thème des
«fruits » installée au restaurant d'application
de l'UFA, et ce jusqu'au 6, voire
jusqu'au 12 Novembre.
Cette exposition,à visée pédagogique,
est mise à disposition des établissements
 scolaires par le CDDP.

Ces reproductions d'oeuvre d'art, s'étendent
sur une période allant de l'antiquité
au XXème siècle en passant de Nicolas
Poussin à Auguste Renoir jusqu'à Picasso.
Ces grands noms de la peinture nous
sensibilisent autant à des approches
picturales différentes qu'à des exploitations
différentes du fruit dans l'art : le fruit
comme sujet, le fruit comme élément
narratif ou esthétique ; le fruit-symbole.

Si l'un des objectifs de ce projet, soutenu par le département et la région, est
de sensibiliser nos jeunes à l'importance de consommer des fruits et des
légumes, l'autre, pédagogique doit permettre une approche transversale de
cette exposition. Nous travaillerons, bien-sûr en français l'approche pictural
(analyse de l'image) mais l'importance du fruit dans les différentes civilisations,
son origine géographique, ses vertus sont autant de thèmes à décliner
dans d'autres matières. Quelle meilleure place pour cette exposition qu'au
restaurant d'application ? Au plaisir des papilles, s'ajoutera celui du beau ;
profitez-en pour venir déguster !
Mme Jourdan











Partager cet article
Repost0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 14:33
Dans le cadre d'un travail en français sur le thème de la tolérance, nous avons réalisé cette année avec les classes de 2ème année de CAP, une enquête pour mesurer le seuil de tolérance de chacun.

Les apprentis qui ont réalisé eux-mêmes le questionnaire se répartissent « le travail » en allant réaliser l'enquête tant auprès des apprentis de leur semaine, que du personnel de l'UFA. J'en profite d'ailleurs pour remercier toute l'équipe qui a accepté de céder un peu de son temps aux apprentis et les collègues qui ont accueilli « nos enquêteurs » dans leurs cours. Au-delà de l'objectif pédagogique, ce travail auquel se sont soumis avec entrain nos apprentis, permettra de comparer le seuil de tolérance entre les jeunes et les adultes. Enfin dernier atout et non négligeable, le résultat de l'enquête sera exploité en mathématiques avec Mme VERDON ; celui-ci lui servira de support au travail des statistiques.
Vive la transversalité !

Mme Jourdan
n° 5 novembre 2009

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 14:16


Lola Ribouleau et Cindy Boudiou ont obtenu leur Brevet Professionnel option « cuisine » l’année dernière. Grâce au réseau de Mr Meziere, leur professeur, elles ont décroché un contrat de travail de 18 mois en Floride aux Etats-Unis dans un restaurant tenu par Bruno Vrignon, ancien élève de Branly. Pour la petite histoire, Mr Meziere a lui-même vécu cette expérience « américaine » après sa formation au lycée Branly. A l’époque, c’est Mr Gallet, son professeur de cuisine, qui l’avait aidé à trouver un poste de cuisinier dans un prestigieux restaurant du Parc Disney (un restaurant Paul Bocuse). « Ces expériences peuvent s’avérer très enrichissantes à tous les niveaux» confirme Mr Meziere. Dès leur retour, elles ne manqueront pas de venir nous raconter tout ça mais en attendant, « good luck » les filles !                                           S.Leroy




Partager cet article
Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 15:29
Steven est apprenti au CFA Édouard Branly à La Roche sur yon en première année de BEP métiers de l'hotellerie et de la restauration.Un article lui a été consacré dans le journal Ouest France .

Spécial avenir

 

Steven Pierson apprend son métier au restaurant le Soleïa. Il alterne avec des cours dans son lycée.

À 16 ans, Steven Pierson effectue son apprentissage de serveur au restaurant le Soleïa à Fontenay. Depuis septembre, il s'est engagé dans un BEP métiers de la restauration et de l'hôtellerie. Il alterne ainsi périodes en entreprise et théorie au lycée Branly à La Roche. Pour lui l'apprentissage est la bonne formule. « J'apprends vraiment mon métier sur le terrain, indique le jeune homme d'Auzay qui a opté pour cette voie après la 3 e . J'aime le contact avec les gens, le relationnel. »

Dans deux ans, Steven pourra se diriger vers un brevet professionnel : « Je choisirai l'option barman ». La filière peut même mener jusqu'au bac. Ce secteur embauche environ 2 500 personnes tous les ans. Sourire, soucis du détail et rigueur sont indispensables.

Les propriétaires du restaurant, Valérie et Emmanuel Charnacé, apprécient la formule. « C'est agréable de transmettre notre savoir-faire à un jeune. Nous sommes en contact régulièrement avec les professeurs. Avec Steven on avance à grand pas. »

Le BEP hôtellerie-restauration se prépare dans les lycées professionnels, dans les établissements techniques privés ou encore en centre de formation d'apprentis dans le cadre de l'apprentissage. Il existe des formules adaptées pour des personnes cherchant à se réorienter. La filière mène à divers métiers : barman, cuisinier, serveur en salle... Steven, lui, a un objectif : « Avoir un jour mon propre café. »

Des adresses utiles pour le BEP restauration-hôtellerie : Lycée Branly à La Roche-sur-Yon. Tél. 02 51 24 06 06. Maison familiale rurale de Saint-Michel-Mont-Mercure. Tél. : 02 51 57 81 81. Greta au lycée Pierre-Mendès-France à La Roche. Tél. 02 51 36 87 80. Afpa de Fontenay, caserne du Chaffault. Tél. 02 51 53 18 50.

 

Cet article est paru dans l'édition du samedi 7 novembre 2009.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 10:49



Tout d'abord, les ingrédients.

Les quantités sont données pour la réalisation d'un rouleau.

Prévoir deux rouleaux par personne pour un repas complet :

40g de riz (riz long grain normal mais un autre ferait certainement l'affaire)

1 c-à-soupe de vinaigre de riz (cela marche aussi avec un autre vinaigre mais réduire un peu la dose)

1 c-à-café de sucre en poudre

1 pincée de gingembre

1 feuille d'algue Nori

Quelques feuilles de salade verte (laitue, feuille de chêne...)

1 quart d'avocat

55g de poisson (saumon, espadon, surimi...)

De la sauce soja et du Wasabi pour l'accompagnement



Préparation du riz

Faire cuire le riz une quinzaine de minute de façon à ce qu'il colle un peu.

Pendant la cuisson, dissoudre le sucre dans le vinaigre de riz. Un petit tour au micro onde permet de le dissoudre plus rapidement. Y ajouter le gingembre.

Egoutter le riz et le laisser refroidir un peu.

Puis ajouter le vinaigre sucré bien remuer... le riz collera encore un peu plus.

 

Découpe des ingrédients

 

Découper les avocats en lamelle (environ 12 morceaux par avocat)


 

 

Découper le poisson en barre d'1 bon cm² de section.

 




Assemblage

Disposer une feuille de Nori côté brillant et lisse sur le plan de travail.

Le coté le plus long correspondra à la longueur du rouleau.





Etaler du riz sur toute la surface à l'aide d'une cuillère à soupe (avec le dos),

sauf en haut de la feuille sur environ 2 cm.




Agencer un peu de salade en bas de la feuille sur environ la moitié du riz





Ajouter des morceaux d'avocat toujours en bas de la feuille.






Et enfin le poisson. N'ayez pas peur de mettre du poisson cru.

Les poissons qui s'y prêtent le mieux sont le saumon et le thon rouge.

Mais attention, la population de ce dernier est en chute libre, n'en abusez pas.





Le moment est venu de rouler le tout. L'objectif est de serrer le plus possible le rouleau sans déchirer la feuille de nori. Pour ça, une petite vidéo

 

http://www.youtube.com/watch?v=vqt0eVqFWWo

 

Découpe

Le secret, c'est de laisser au frigo les rouleaux avant de les couper. Cela rend cette dernière opération beaucoup plus facile. Pour les couper, utiliser un simple couteau à steak que rincé régulièrement, sans l'essuyer. La découpe se fait environ tous les 2 cm de façon à obtenir à peu près 8 maki par rouleau.


 










Partager cet article
Repost0
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 15:09





Baptiste  : « Nous avons fait un jeu d’épices, il fallait sentir des épices et retrouver son jumeau ! »

 

 

 

Laurine : « Le 1er atelier consistait à piocher dans un sachet ou il y avait des épices, nous les avons senti pour les reconnaître et retrouver notre jumeau. C’était très rigolo !!! »

 

 


Amandine : «  Nous sommes allés à l’atelier des fruits exotiques, j’ai bien aimé la banane citronné… »

Julien : « J’ai préféré la dégustation de fruits exotiques ( le fruit de la passion et la mangue) »

 

 


Nicolas  : « C’était bien, j’ai aimé la papaye, la banane et le kiwi… »                     

Salomé : « On a gouté des fruits exotiques , la banane, la mangue, la papaye, les physalis… »

 

 

 


Adèle : « Le deuxième atelier nous avons décoré des gâteaux fait par les étudiants. »

Medhi : « J’ai adoré la cuisine car la décoration était très amusante. On a décoré le gâteau avec un apprenti cuisinier, on s’est bien marré!!! La chantilly était faite maison, on l’a mise dans une poche plastique et quand on appuyait dessus cela  faisait sortir la chantilly »

 

 

 

 


Marion : « …ensuite on a gouté la chantilly et la rhubarbe, j’ai bien aimé ! »

Guillaume : « … En plus c’était meilleur que celle du super marché, c’était même SUPER

BON !!! »

 


Yvan : Ce matin nous sommes allés au lycée Branly, nous avons fait de la cuisine. Nous avons gouté beaucoup de chose comme de la chantilly, de la pêche, de la poire et de la cerise !!! »

 



Simon : « Très bonne journée avec la dégustation la présentation superbe. J’ai adoré la grenade, j’ai aussi aimé le jeu des épices et surtout le passage en cuisine avec les toques ! »

 


Mme Joyau vient rendre visite aux élèves de l’école Génôte.

 

 

M. Lescaudron et Mme. Paqureau

 


L’équipe d’apprentis cuisiniers


L’équipe de serveurs 1 ère année BEP

 

Ambroise : « Le dernier atelier consistait à faire le compte rendu de notre journée au lycée Branly… »

 


Marion : « Merci pour tous, super journée au lycée Branly, merci aux apprentis et aux professeurs !!!

 

Les commentaires des éléves de l'ecole ont été répartis sous les photos. Les  eleves qui apparaissent sur les photos, ne sont pas forcement ceux qui ont ecrit le commentaire.

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 13:22




Mardi 13 octobre, dans le cadre de la semaine du goût, une trentaine de CM1 et CM2 de l'école publique du Poiré-sur-Vie a rendu visite aux BEP du CFA (Centre de formation des apprentis) du lycée Branly pour une invitation aux pays des sens.

À travers des ateliers épices (exploration grâce à l'odorat), dégustation (découverte des fruits exotiques) et dressage d'assiettes en cuisine, ils ont découvert l'envers du métier de la gastronomie. « Par cette action, nous valorisons l'enseignement professionnel et les apprentis », souligne Sonia Leroy, professeur responsable.

Les jeunes ont terminé leur visite par un déjeuner au restaurant d'application. « Ils ont été servis à l'assiette comme dans les grands établissements gastronomiques, lieux qu'ils n'ont pas l'habitude de fréquenter ». À noter que le restaurant d'application est ouvert aux particuliers sur réservation.

Article publié dans Ouest-France le Jeudi 15 Octobre 2009.



Partager cet article
Repost0