750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 16:24

francois.jpg

 

Durant sa formation à l’UFA Branly, François Portolleau a eu la chance de vivre une expérience professionnelle et humaine incroyable en Finlande grâce au programme Leonardo.

Il s’appelle François et il est actuellement apprenti en 1ère année BP cuisine. Il veut être cuisinier depuis longtemps. Alors après l’obtention de son bac S, il a choisi de préparer un CAP et un BP en apprentissage. C’est durant cette année de formation en BP que ses professeurs de l’UFA Branly lui ont proposé de partir travailler 3 semaines en Finlande dans le cadre du programme Leonardo (programme qui permet la mobilité des personnes désireuses d'acquérir une expérience professionnelle en Europe).

Les premiers échanges entre l’UFA Branly et Rovaniemi en Finlande ont commencé cette année. Cette ville se situe sur le cercle polaire à environ 700 km au nord d’Helsinki. Quand ses professeurs lui ont proposé de vivre cette expérience, François n’a pas réfléchi longtemps  car il avait très envie de partir découvrir un autre pays, ses produits, ses techniques professionnelles et sa culture. Il est donc parti travailler 3 semaines en Laponie !! Voici son petit journal de bord :

Premier jour

Nous sommes 5 apprentis à partir en Finlande et après de longues heures de vols nous arrivons à Rovaniemi. Première impression : il n’y a pas de neige et les températures sont plutôt douces. Comme en France, l’hiver se fait attendre… Dès notre arrivée, nous sommes accueillis très chaleureusement par les professeurs du lycée partenaire. Ils ne parlent pas français… Pendant 3 semaines, nous allons devoir communiquer en anglais.

 

Les jours suivants :

Après une bonne nuit de sommeil, nous prenons un petit déjeuner très copieux et semblable au petit déjeuner anglais : poisson, charcuterie, œufs, céréales, légumes …c’est délicieux et je sens que je vais vite m’adapter !

Pour commencer, nous faisons bien sûr la visite de l’école. Elle est immense et tout est récent : le mobilier, les salles de restaurant, les salles de cours. Une des salles de cours  ressemble à un vrai bar et nous y trouvons une quantité impressionnante de produits différents. On nous explique qu’en Finlande les écoles sont sponsorisables. Ce sponsoring, inconcevable en France, permet aux enseignants d’avoir quasiment tout ce qu’ils veulent gratuitement. L’intérêt pour les marques : que les élèves s’habituent aux produits et qu’ils continuent à les utiliser après leur formation… bien sûr !

Après le déjeuner, nous partons dans les restaurants qui vont nous accueillir pendant 3 semaines. Je stresse un peu mais tout va bien se passer… Là-bas, je fais la connaissance de mes nouveaux collègues et je découvre la carte du restaurant. Elle est extraordinaire pour un étranger comme moi. On y trouve de nombreux produits fumés (mouton, bœuf, ArticFish et même de la betterave !) ainsi que des produits locaux comme les baies sauvages (mures d’eau, airelles …) ou même plus extraordinaires : l’ours ou le renne !

Le renne, considéré comme un produit de luxe, est cuisiné de façon admirable : légèrement fumé, cuit de longues heures à basse température (environ 64 degrés), puis snacké violemment à la plancha. Ce même renne peut être cuisiné de façon plus traditionnelle c’est-à-dire émietté et cuit dans une grande poêle avec une grande quantité de beurre et juste arrosé de bière. C’est le plat de référence en Laponie.

La neige, absente depuis le début de mon arrivée, fait son apparition au bout de la deuxième semaine. Les finlandais nous avaient expliqué que la neige rendait le sourire aux gens et je constate que c’est vrai. Il faut dire qu’avec ce beau manteau blanc et le soleil radieux, les paysages changent et tout devient féérique… Pour le dernier jour de notre séjour, mes collègues me réservent une surprise. Ils m’emmènent au village du Père-Noël rencontrer le vrai et l’unique « Santa Claus ». Son village se situe exactement sur le cercle polaire et les touristes affluent du monde entier pour lui rendre visite. Là-bas, je suis émerveillé, comme un enfant qui y croirait encore…

3 semaines plus tard :

Les 3 semaines ont passé si vite… C’est difficile de partir et surtout de quitter les personnes qui m’ont accueilli si chaleureusement. Nos adieux sont chargés d’émotion…

 

Quelques semaines après son retour en Vendée et toujours dans le cadre du programme Leonardo, François et son Maître d’apprentissage ont accueilli un jeune stagiaire finlandais au Petit St Thomas à la Garnache. Ensemble, ils ont continué à échanger sur leur passion commune : la cuisine.

François est conscient d’avoir vécu une expérience fantastique et a très envie de recommencer. Il sait que son métier peut lui permettre de voyager et de découvrir d’autres cultures. Les cuisiniers français ont la cote ! Il remercie le programme Leonardo, ses professeurs de l’UFA Branly, en particulier M.Mézière, et son Maître d’Apprentissage M. Bourmaud. Il espère que son témoignage donnera envie à tous les apprentis de préparer leurs valises !

 

francois1

Avec son collègue finlandais, RoopeKotila, cuisinier au SkyHôtel Ounasvaara.

 

UFA Branly – 85000 La Roche sur Yon

Sonia Leroy-Pereira Enseignante (tél. 06 85 20 92 18)

Partager cet article
Repost0

commentaires